Le bureau européen de l'OMS a confirmé vendredi qu'il répondrait "rapidement" à "toutes les questions" des membres de la commission spéciale de la Chambre chargée d'examiner la gestion de l'épidémie de Covid-19, se défendant de ne pas vouloir se prêter au jeu d'une évaluation transparente. "L'Organisation Mondiale de la Santé s'est engagée à procéder à une évaluation ouverte et transparente de la riposte au COVID-19 aux niveaux national et international", communique l'organisation. Dans la matinée, il était apparu que Hans Kluge, le directeur régional Europe de l'OMS, qui était invité à s'exprimer face aux parlementaires de la commission spéciale Covid, avait prévenu le matin-même qu'il ne viendrait finalement pas. Ce qui avait provoqué les critiques de nombreux participants, certains demandant même à transformer sans tarder la commission spéciale en commission d'enquête. Sans donner de délai plus précis, le bureau européen de l'OMS indique en soirée qu'il "fournira des réponses écrites à toutes les questions soulevées par les membres de la commission. Cet accord a été conclu pour garantir que les informations les plus complètes soient fournies rapidement". Si un échange en vis-à-vis est malgré tout nécessaire, "un représentant de l'OMS sera disponible en personne pour s'adresser à la Commission spéciale à un stade ultérieur". (Belga)