L'hôpital russe où a été admis l'opposant au Kremlin Alexeï Navalny a donné son feu vert à son transport samedi matin vers l'Allemagne. "Nous avons décidé de ne pas nous opposer à son transfert dans un autre hôpital, celui qui nous sera désigné par ses proches", a déclaré Anatoli Kalinitchenko, le directeur adjoint de l'hôpital des urgences n°1 d'Omsk, précisant que "son état est stable". "A la demande de l'équipe médicale allemande, le vol sera retardé jusqu'au matin du 22 août", a indiqué le ministère de la Santé régional, cité par les agences russes, évoquant des "exigences du syndicat des transporteurs aériens en Allemagne, qui réglemente les conditions de travail du personnel navigant". La porte-parole de l'opposant, Kira Iarmych, avait indiqué sur Twitter vers 23H00 HB que le départ aurait lieu dans "au moins sept heures", ce qui revient à samedi matin à Omsk. Plus tôt, les médecins allemands, arrivés dans un avion affrété par l'OMG allemande Cinema for Peace ont pu examiner M. Navalny, 44 ans, et ont assuré être en mesure de le transporter à Berlin pour qu'il y soit soigné. Les autorités russes affirmaient à ce moment là que l'état "instable" de l'opposant ne permettait pas encore son transport. Saisie par la famille d'Alexeï Navalny, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a enjoint à Moscou d'autoriser les visites de sa famille et de ses médecins pour s'assurer que son état de santé permet son transfert médicalisé en Allemagne. - (Belga)