La multitude de cafés, bars, restaurants, discothèques et autres établissements de loisirs ont dû fermer leurs portes à minuit, vendredi soir, une mesure prise par le gouvernement fédéral pour empêcher la propagation du coronavirus. L'ordre semble avoir généralement bien été suivi. À Bruxelles et Louvain, aucun incident n'a été signalé par la police. "Nous avons veillé à ce que les différents établissements ferment effectivement leurs portes et cela s'est bien passé", a déclaré la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles Ilse Van de Keere. "À certains endroits, nous avons dû revenir, ce qui a provoqué des tensions, mais nous n'avons procédé à aucune arrestation administrative." La zone de police Bruxelles-Ouest (Jette/Ganshoren/Koekelberg/Berchem-Sainte-Agathe/Molenbeek-Saint-Jean) indique aussi que la fermeture des établissements s'est déroulée sans encombre. La situation était similaire à Louvain, selon le porte-parole de la police locale Nicolas Del Piero. "L'heure de fermeture a été respectée. Nous n'avons eu aucun problème avec les exploitants ni avec les clients. Tout le monde a bien collaboré, l'ambiance était même plus calme qu'au cours d'une nuit normale." (Belga)