L'Otan n'a pas encore pris de décision finale sur le retrait de ses forces d'Afghanistan, en dépit de l'approche de l'échéance du 1er mai prochain fixée pour un retrait des forces étrangères de ce pays contenue dans un accord entre les Etats-Unis et les insurgés talibans, a affirmé jeudi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg."Les alliés vont continuer à se consulter au cours des prochaines semaines", sur la suite à donner à leur présence militaire en Afghanistan - quelque 10.000 militaires, dont environ 2.500 Américains et quelque 90 Belges -, a-t-il déclaré à la presse à l'issue d'une réunion virtuelle de deux jours des ministres de la Défense des trente pays membres. "Nous mettons autant de pression que possible sur les négociations entre le gouvernement de Kaboul et les talibans", a ajouté M. Stoltenberg, tout en déplorant la lenteur de ces discussions. (Belga)