Au moins 14 personnes sont mortes lors du passage de l'ouragan Laura sur les Etats de Louisiane et du Texas, dans le Sud des Etats-Unis, ont indiqué les autorités et des médias locaux vendredi. Le gouverneur de Louisiane John Bel Edwards a confirmé qu'au moins dix personnes avaient perdu la vie dans son Etat, la moitié d'entre elles à cause du monoxyde de carbone produit par des générateurs portables utilisés à l'intérieur de bâtiments en raison des coupures de courant. Quatre autres décès ont été provoqués par des chutes d'arbres, et un homme est mort noyé dans le naufrage de son embarcation, dû à la tempête. Pas moins de 464.813 foyers se sont retrouvés sans électricité en Louisiane vendredi, selon le site Poweroutage.us. Au Texas, trois des quatre morts enregistrées sont également dues à des intoxications au monoxyde de carbone. Les victimes sont des sans-abri qui s'étaient réfugiés dans une salle de billard et avaient rentré un générateur à l'intérieur, selon le journal Beaumont Enterprise. Des médias locaux ont également rapporté un autre décès dans l'Est du Texas sans toutefois pouvoir dire s'il était directement lié à l'ouragan. L'homme aurait été victime de la chute d'un arbre sur son mobil-home à Hemphill, selon une télévision affiliée à CBS. Laura, passée dimanche sur Haïti, a causé la mort d'au moins 31 personnes dans le pays, selon le dernier bilan officiel publié vendredi. En République dominicaine, avec qui Haïti partage l'île de Quisqueya, quatre personnes ont été tuées. Après son passage sur les Caraïbes, la tempête Laura s'était renforcée en traversant le Golfe du Mexique et était devenue ouragan de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq. Elle a ensuite été rétrogradée en tempête tropicale jeudi après-midi. (Belga)