Le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, a "déploré les interpellations massives" lors des manifestations pro-Navalny dimanche et "l'usage disproportionné de la force" contre les manifestants et les journalistes, dans un tweet.La police russe a procédé à plus de 4.400 interpellations et bloqué le centre de plusieurs villes, dont Moscou, lors de nouvelles manifestations à travers le pays pour exiger la libération de l'opposant Alexeï Navalny. (Belga)