L'Union européenne "s'oppose fermement" à la décision des Etats-Unis de reprendre les exécutions fédérales après 17 ans d'interruption, a indiqué vendredi un porte-parole de la diplomatie européenne."Nous appelons l'administration américaine à reconsidérer (cette décision) et à ne pas donner suite aux exécutions fédérales prévues à partir du 13 juillet", a déclaré le porte-parole du Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères, Josep Borrell. (Belga)