Avec 706 mégawatts (MW), la Belgique est le deuxième pays d'Europe à avoir connecté l'an dernier le plus de nouvel éolien en mer, derrière les Pays-Bas (1,493 MW), ressort-il de chiffres publiés lundi par l'association sectorielle WindEurope.Neuf nouveaux parcs éoliens offshore ont été connectés au réseau l'an dernier, dans cinq pays différents. Derrière les plats pays viennent le Royaume-Uni (483 MW), l'Allemagne (219 MW) et un petit parc flottant au Portugal, pour un total de 2,9 gigawatts (GW), en ligne avec les prévisions de WindEurope. Malgré les contraintes du Covid, l'Europe a confirmé en 2020 un montant record de 26,3 milliards d'euros d'investissements dans ses nouveaux parcs éoliens offshore. Ce montant doit financer 7,1 GW de nouvel éolien offshore à construire dans les années à venir. L'Europe dispose désormais de 25 GW de capacité éolienne en mer, répartis en 12 pays et 116 parcs. L'Union européenne vise à atteindre 300 GW d'ici 2050. (Belga)