Le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin détaillera dans l'après-midi, vers 17h30 (à confirmer), l'aide d'urgence que la Belgique va envoyer au Liban à la suite des explosions qui ont secoué Beyrouth mardi, faisant au moins 149 morts et 5.000 blessés, selon un bilan provisoire. La Belgique devrait, dès vendredi soir, envoyer une équipe B-Fast depuis la base aérienne de Melsbroek, affirment différents médias. Au cabinet Goffin, on renvoie vers une conférence de presse à venir, prévue en fin d'après-midi. B-Fast, pour "Belgian First Aid and Support Team", est une structure d'intervention rapide pouvant être mobilisée en permanence pour venir temporairement en aide dans des pays tiers touchés par une catastrophe. Cette aide d'urgence peut prendre différentes formes, de la recherche de victimes à la mise sur pied d'un hôpital temporaire. À la suite des explosions à Beyrouth, le Liban avait rapidement demandé de déclencher le mécanisme de protection civile de l'Union européenne, qui sert à coordonner au niveau européen les demandes et offres d'aide des États membres en fonction des besoins sur place. (Belga)