L'équipe belge féminine de gymnastique est en tête du concours des mondiaux de Stutggart après les deux premières épreuves du programme, vendredi. Senna Deriks (Gymgroep AS), Jade Vansteenkiste (Gym Izegem), Nina Derwael (TK Sta Paraat-P.H.H. Hasselt vzw), Maellyse Brassart (Gym Passion Herseaux) et Margaux Daveloose (Turnclub Varsenare) totalisaient en effet 161,238 points. Les trois autres exercices de la journées sont programmés dans l'après-midi. Les six derniers figurent à l'affiche de samedi. On sait que ces épreuves de qualification pour les finales (équipes, allround, agrès) offrent également et surtout, des tickets pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020. Le défi pour les Belges consiste dans cette optique à se classer dans le top 12 samedi soir à 22 heures. Il s'agira alors de figurer parmi les neuf meilleures nations, outre les Etats-Unis, la Russie et la Chine, qui ont déjà leur billet en poche. C'est d'autant plus faisable, que les Belges étaient onzièmes avec 158,970 points, l'année dernière à Doha. Au plan individuel Nina Derwael affiche un score de 15,141 points aux barres asymétriques où elle défend son titre. Derwael mène aussi le concours allround avec 55,441 points. Maellyse Brassart, la deuxième Belge, a pour sa part récolté 51,232 points. (Belga)