La Première ministre Sophie Wilmès a communiqué mercredi matin via Twitter un message de condoléances à la suite des explosions qui ont fait au moins une centaine de morts à Beyrouth, au Liban, quelques heures plus tôt. "La Belgique se tient aux côtés de Beyrouth après cette tragédie", assure la libérale. Mercredi matin, on apprenait qu'un Belge fait partie des victimes. C'est du nitrate d'ammonium, stocké dans un entrepôt du port de Beyrouth, qui est à l'origine des explosions. "Nos condoléances vont à toutes les victimes et leurs proches dans ces moments de souffrance. Nous avons une pensée particulière pour notre compatriote qui a perdu la vie dans cet accident", écrit la Première ministre mercredi matin. Comme d'autres pays (dont la France), la Belgique a proposé d'apporter une aide concrète sur place, via B-Fast, les équipes d'intervention rapide qui peuvent venir en soutien à l'étranger, rappelle-t-elle. (Belga)