Le retrait des États-Unis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) affaiblit la lutte internationale contre la pandémie du nouveau coronavirus, a affirmé la Chine mercredi, au lendemain de la notification officielle de cette décision. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian a déclaré que ce départ était "un autre exemple de l'unilatéralisme américain". "Nous exhortons les États-Unis à remplir leurs obligations et responsabilités internationales et à assurer les responsabilités d'un grand pays", a ajouté Zhao. Mardi, le président américain Donald Trump a officiellement lancé la procédure de retrait des États-Unis de l'OMS, qu'il accuse d'avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus. La notification sera effective au terme d'un délai d'un an, soit le 6 juillet 2021, ont précisé plusieurs responsables du gouvernement américain, plus gros contributeur de l'organisation onusienne avec 15% du budget. Le président américain avait annoncé fin mai "mettre fin à la relation" entre son pays et l'OMS, qu'il accuse depuis le début de la pandémie de se montrer trop indulgente avec la Chine, où le coronavirus est apparu en décembre avant de se répandre sur la planète. (Belga)