La Chine va imposer des sanctions à Lockheed Martin, selon un porte-parole du gouvernement, en raison de la participation du groupe américain de défense et d'aéronautique à un contrat d'armement passé entre Taïwan et les Etats-Unis. Le Département d'État des Etats-Unis a donné son feu vert la semaine dernière à une proposition de modernisation du système de missiles anti-aérien Patriot de Taïwan, un contrat d'une valeur de plusieurs centaine de millions de dollars, provoquant l'ire de la Chine. Les autorités chinoises considèrent ce contrat comme une immixtion dans leurs affaires internes et exigent que les Etats-Unis rompent tout lien militaire avec Taiwan. La Chine considère cette île comme une partie de son territoire. Elle est dirigée par un régime rival qui s'y était réfugié après la prise du pouvoir des communistes sur le continent en 1949, à l'issue de la guerre civile chinoise. De son côté, Washington, qui a rompu en 1979 ses relations diplomatiques avec Taipei afin de reconnaître Pékin comme le seul représentant de la Chine, reste l'allié le plus puissant du territoire insulaire et son principal fournisseur d'armes. (Belga)