La Commission européenne a adopté lundi un projet de mandat de négociation avec le Royaume-Uni visant un "partenariat très ambitieux" pour leurs relations post-Brexit, a affirmé son négociateur en chef, Michel Barnier. "Nous restons lucides, le partenariat le plus ambitieux, nous l'avions parce que nous étions membres de la même union", a souligné le Français. Le mandat se divise en trois chapitres: partenariat économique, sécurité et gouvernance. Il sera présenté aux Vingt-sept Etats membres et au Parlement européen, dans l'espoir d'une validation au Conseil le 25 février. "Nous serons alors prêts à entamer les négociations", selon M. Barnier. "Cette offre exceptionnelle sera assortie de deux conditions", a prévenu le négociateur, en citant des règles garantissant aussi un traitement équitable à long terme sur les questions sociales, environnementales, climatiques et d'aides d'Etat, ainsi qu'un accord sur la pêche incluant un accès réciproque et continu au marché et aux eaux avec des parts de quota stables. (Belga)