La commission spéciale Covid du parlement flamand a approuvé mercredi à l'unanimité un deuxième paquet de 119 recommandations. Celles-ci ont été formulées à l'issue de plusieurs auditions du secteur du bien-être.L'été dernier, la commission flamande chargée d'évaluer la gestion de la première vague pandémique de Covid-19 avait publié 95 premières recommandations. Les nouvelles recommandations approuvées mercredi font suite aux auditions des secteurs du handicap, de la protection de la jeunesse et de l'accueil de l'enfance. L'une d'entre elles stipule que les enfants et les jeunes devraient avoir un droit de visite en toutes circonstances. En outre, les mesures sanitaires ne devraient "pas avoir un impact disproportionné" sur les enfants et les jeunes. Les possibilités de garde d'enfants doivent également rester aussi accessibles que possible. La commission demande en outre de ne pas autoriser une mise en quarantaine plus longue que "la période nécessaire selon les directives". La continuité des soins doit aussi être garantie pour les personnes handicapées et vulnérables. (Belga)