Les autorités douanières belges ont mis en place une "green lane" pour assurer le bon déroulement du transport des vaccins contre la coronavirus, a fait savoir samedi le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V). Cette mesure garantit que les envois de vaccins ne soient pas stoppés par les services douaniers. En outre, il a été décidé de ne pas prélever temporairement la TVA sur les vaccins contre la Covid-19 et les kits de test.Après le feu vert de la Commission européenne pour l'utilisation du vaccin de Pfizer et BioNTech lundi soir, plusieurs pays européens, dont la Belgique, peuvent commencer à vacciner leur population. La plupart des vaccins en Europe seront livrés depuis le site de Pfizer à Puurs. Afin de garantir la continuité du transport de ces vaccins, les douanes ont entre-temps conclu des accords avec le fabricant pour la création d'une "green lane". Cela signifie que les chargements de vaccins ne seront pas ouverts. De cette manière, la température de stockage requise de -70°C pourra également être maintenue. "La lutte contre le virus Covid-19 ne peut être gagnée qu'en travaillant ensemble", a souligné M. Van Peteghem dans un communiqué de presse. "Notre pays joue un rôle important dans la production et la distribution des vaccins sur la scène mondiale. En accordant le libre passage aux vaccins, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour qu'ils arrivent à destination rapidement et en toute sécurité". Conformément à une récente directive européenne, le ministre Van Peteghem a également décidé de réduire temporairement à 0% le taux de TVA pour les vaccins contre le coronavirus et les kits de dépistage. Ce taux sera d'application entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2022. Cette mesure devrait permettre à la Commission européenne et aux États membres d'acheter de plus grandes quantités de vaccins et de kits de testing. (Belga)