Les membres de la famille royale britannique offriront dimanche un front uni lors des célébrations annuelles du Commonwealth, quelques heures seulement avant que le prince Harry et son épouse Meghan ne se confient dans une très attendue interview à la télévision américaine sur les raisons de leur retrait.La reine, son fils le prince Charles et son épouse Camilla, son petit-fils le prince William et sa femme Kate: tous les principaux membres officiels de la famille royale apparaitront dans une émission de la BBC diffusée à partir de 17H00 GMT (18H00 en Belgique) pour célébrer le jour du Commonwealth. On pourra y voir le prince Charles, héritier de la couronne, rendre hommage depuis l'abbaye de Westminster à la "détermination, au courage et à la créativité extraordinaires" des peuples du Commonwealth pendant la crise de coronavirus, et dénoncer les "menaces existentielles" que constituent la pandémie et le changement climatique". "Au milieu de ces souffrances déchirantes, cependant, la détermination, le courage et la créativité extraordinaires avec lesquels les gens ont réagi ont été une inspiration pour nous tous", ajoutera-t-il. Le prince William, deuxième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, et son épouse Kate salueront aussi au cours de l'émission le "travail incroyable" du personnel de santé "au Royaume-Uni et partout dans le monde" pendant l'année qui vient de s'écouler. La célébration du Commonwealth - association de 54 pays héritée de l'empire colonial britannique - avait constitué en 2020 la dernière apparition publique du prince Harry, 36 ans, et de Meghan, 39 ans, en tant que membres officiels de la famille royale, avant qu'ils ne s'en mettent effectivement en retrait en avril. C'est en rangs serrés que la famille royale aborde cette année les célébrations, face à la potentielle crise que suscitera quelques heures plus tard la diffusion de l'interview-confession accordée par les "Sussex" à la télévision américaine, près d'un an après leur retrait de la monarchie. Le ton a été donné par un extrait diffusé par la chaîne CBS: on voit la duchesse de Sussex accuser le palais de Buckingham de "colporter des mensonges" sur la décision du couple de s'éloigner et s'installer en Californie. L'interview "causera presque certainement l'embarras de la famille royale", a prédit à l'AFP l'expert de la royauté britannique Richard Fitzwilliams. (Belga)