La Flandre reprendra les tests préventifs dès le mardi 6 octobre, indique vendredi l'Agence flamande des soins de santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). Le testing préventif pour le personnel des maisons de repos (et de soins) avait été suspendu vendredi dernier au nord du pays en raison d'une capacité insuffisante. La demande de tests PCR avait, en raison du nombre croissant d'infections, fortement augmenté en Flandre au cours des dernières semaines, compromettant ainsi la capacité de testing. Les autorités fédérales avaient alors décidé d'y réduire le nombre de tests préventifs pour le personnel des maisons de repos (et de soins) à 1.000 par jour. Estimant ce nombre insuffisant, la taskforce avait suspendu le testing préventif jusqu'au 4 octobre au moins, afin de conserver les tests en cas d'apparition d'un nouveau foyer d'infections dans les maisons de repos et de soins des communes. La plateforme fédérale de tests PCR a indiqué qu'elle pourra, à partir de mardi 6 octobre, augmenter ses capacités de testing et qu'au moins 4.000 tests quotidiens seront prévus pour la Flandre. Ceci permettra donc la reprise des tests préventifs dans les maisons de repos. La taskforce invite toutefois le personnel à se soumettre à un test de dépistage uniquement lorsque le nombre de contaminations pour 100.000 habitants dépasse 100, limite qui était autrefois fixée à 50. "Tout établissement de soins reste cependant en mesure de tester à tout moment et, si nécessaire, sans restriction en cas d'infection d'un résident ou d'un membre du personnel par exemple", a précisé vendredi le porte-parole de l'Agence, Joris Moonens. Les tests préventifs n'ont pas été interrompus en Wallonie ou à Bruxelles. (Belga)