La Belgique a repris vendredi à son compte, après un hiatus d'une bonne semaine, la défense de l'espace aérien du Benelux, assurée à titre temporaire par les Pays-Bas à la suite de l'immobilisation des avions de combat F-16 belges après un incident survenu le mois dernier lors duquel un avion de Florennes a connu des problèmes de moteur au décollage, a annoncé le ministère de la Défense."La Force aérienne belge a repris progressivement les vols de F-16 cette semaine. Dès le dimanche 14 mars, le détachement de F-16 en Jordanie (de quatre avions, qui participent à la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis contre le groupe djihadiste Etat islamique) était à nouveau opérationnel et depuis le vendredi 19 mars à 09h00, nous sommes également de nouveau en charge de la mission de sécurité aérienne au-dessus du Benelux, une tâche que la Force aérienne royale néerlandaise nous avait temporairement reprise", a indiqué la Défense sur son site internet. Après la suspension des vols de F-16 annoncée le 10 mars, "des directives supplémentaires du constructeur et des inspections et réparations spécifiques effectuées par le personnel technique des bases aériennes de Kleine-Brogel et Florennes ont permis la reprise des opérations aériennes sur F-16", a ajouté la Défense. Selon elle, afin de donner la priorité à la poursuite de l'opération Desert Falcon (ODF, menée au départ de la base aérienne jordanienne d'Al-Azard), la Force aérienne avait demandé à son homologue néerlandaise, la Koninklijke Luchtmacht (KLu), de reprendre temporairement le "Quick Reaction Alert" (QRA), la mission de surveillance de l'espace aérien du Benelux. Les deux forces aériennes assurent depuis le 1er janvier 2017 en alternance par période de quatre mois cette mission, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, en vertu d'un traité novateur de partage des responsabilités. La flotte de F-16 belges avait été clouée au sol la semaine dernière après un incident survenu le 11 février lors duquel un avion opérant depuis Florennes a connu des problèmes de moteur au décollage. Les vols ont repris progressivement depuis vendredi dernier. (Belga)