Après la Wallonie, et sans doute inspirée par l'éviction avortée de Valérie De Bue du gouvernement wallon, la Fédération Wallonie-Bruxelles va elle aussi légiférer pour assurer la présence d'au moins un tiers de femmes au sein du gouvernement. Une série de députés de la majorité PS-MR-Ecolo viennent en effet de déposer une proposition de décret spécial visant à assurer cette mixité. Selon la législation en place, le gouvernement de la Fédération est aujourd'hui formellement tenu d'avoir au moins une femme en son sein, sans plus, même si, dans la pratique, il a toujours compté un tiers de femmes depuis 2004. Avec l'adoption prochaine de ce décret spécial, il sera alors illégal à l'avenir de passer sous ce quota à l'avenir. L'actuel gouvernement arc-en-ciel de la FWB compte cinq ministres, dont trois femmes. (Belga)