La Grèce a transféré 784 migrants de l'île de Lesbos vers le continent depuis le 1er juillet, afin de soulager les camps de réfugiés surpeuplés des îles de la mer Égée, a rapporté jeudi la chaîne nationale ERT, citant le ministère grec des Migrations.En juin, un total de 2.144 personnes vivant dans des camps sur les îles de Lesbos, Chios et Samos avaient déjà été amenées sur le continent, selon le reportage. Pour la première fois depuis plusieurs mois, moins de 15.000 migrants ont été enregistrés comme vivant dans et autour du tristement célèbre camp de Moria à Lesbos, qui abritait environ 19.000 migrants à la fin du mois de mars. Le nombre total de migrants dans les camps de réfugiés de la mer Égée surpeuplés et insalubres, était également sensiblement réduit par les transferts vers le continent, selon le ministère. Alors que le 3 mars, on comptait plus de 40.000 migrants enregistrés dans des différents camps établis sur les îles, au 8 juillet, le chiffre de 32.177 personnes était officialisé dans les camps de Lesbos, Chios, Samos, Leros et Kos, où la capacité cumulée théorique n'était que de 8.000. (Belga)