La justice turque a ouvert une enquête visant Geert Wilders, le leader du parti néerlandais d'extrême droite PVV, à la suite d'une message posté le 15 février sur Twitter, dans lequel il qualifiait le président turc Erdogan de "terroriste", rapporte mardi l'agence de presse turque Anadolu.Dans un autre message posté sur Twitter, M. Wilders accusait le président turc d'être un "islamiste dangereux qui incite à la haine et à la terreur également ici aux Pays-Bas". Erdogan avait porté plainte l'année dernière contre Geert Wilders pour insulte. (Belga)