Face aux mesures décidées, jeudi soir, par le Conseil national de sécurité, dont la suspension des cours, la Ligue des Familles "appelle d'urgence à la mise en place d'un congé spécifique" afin de soutenir les parents "qu'on laisse dans le flou", a-t-elle réagi vendredi."Les parents sont de bonne volonté et comprennent la nécessité de prendre des mesures fortes, mais que doivent faire ceux qui travaillent et qui ne peuvent pas mettre les enfants chez les grands-parents ? C'est le flou", relève ainsi Christophe Cocu, le directeur général de la Ligue. "On ne peut pas demander aux parents d'utiliser tous leurs congés payés - à supposer qu'ils en aient suffisamment - sur cette seule période de 5 semaines, qui s'ajoute aux autres vacances scolaires. Un congé sans solde n'est pas financièrement tenable pour les familles. Enfin, le télétravail n'est pas possible pour toutes les fonctions, et n'est pas évident en cas d'enfants en bas âge", poursuit le responsable. Dès mercredi, la Ligue des Familles avait appelé le Conseil national de sécurité à mettre sur pied un dispositif de congé payé spécifique pour les parents confrontés à cette situation. "La France et l'Espagne l'ont fait: c'est donc possible. Il est désormais urgent d'avancer en ce sens", conclut Christophe Cocu. (Belga)