La Ligue flamande d'athlétisme (VAL) a présenté mercredi, lors d'une conférence de presse au stade Roi Baudouin, son plan stratégique à l'horizon 2024. Mis en place sous la direction du nouveau coordinateur pour le sport de haut niveau, le Néerlandais Rutger Smith, le plan d'action pour le sport de haut de niveau marque un changement de cap: d'ici à 2024, l'accent sera mis sur cinq disciplines, tandis que les écoles de sport de haut niveau seront supprimées. La VAL opte désormais pour une politique de pointe axée sur cinq disciplines: les épreuves multiples, le saut à la perche, le lancer du javelot, le demi-fond et les relais. Ces disciplines reçoivent la priorité en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Elles ont été choisies sur base des talents actuels, mais aussi sur base d'une analyse quant aux plus grosses chances de succès. Les cinq disciplines choisies recevront des ressources supplémentaires. Pour ce faire, les écoles de sport de haut niveau, un poste de dépense très important de la VAL, passent à la trappe. Les sites de Gand et Louvain seront progressivement supprimés sur une période de deux ans, à partir de 2022 les écoles de sport de haut niveau n'existeront plus. (Belga)