La ligue flamande d'aviron (VRL) a décidé de mettre fin à sa collaboration avec l'entraîneur fédéral Dominique Basset, a annoncé ce dernier vendredi à l'agence BELGA. Selon le technicien français, qui a été informé jeudi soir par les responsables des deux ligues nationales, la VRL a suivi les recommandations de l'administration flamande du Sport (Sport Vlaanderen) dans l'optique de la préparation des rameurs flamands pour les JO de 2021. "L'arrêt de collaboration provient uniquement de la VRL. Il est trop tôt pour me positionner par rapport à la ligue francophone (LFA), qui me propose de poursuivre notre convention, peut-être sous une autre forme", a expliqué Dominique Basset, 62 ans, ancien coach des champions olympiques français Jean-Christophe Rolland et Michel Andrieux (Sydney 2000). C'est sous la houlette du Parisien et de son équipe de coachs que la Belgique a décroché nombre de médailles internationales depuis son entrée en fonction, en novembre 2013. A son tableau d'honneur figure une 4e place d'Hannes Obreno en skiff aux JO de Rio. Des Jeux pour lesquels le deux de couple poids légers de Tim Brys et Niels Van Zandweghe s'était également qualifié, mais la Belgique n'avait pu envoyer qu'un seul bateau en raison d'un règlement - aujourd'hui disparu - de la fédération internationale. Le Gantois et le Brugeois, loin d'être découragés, avaient ensuite repris les entraînements avec Tokyo 2020 en point de mire. Au pied du podium à l'Euro de Glasgow en 2018 (4e), le duo était monté en puissance au cours de cette même saison pour remporter la victoire finale en Coupe du monde. En 2019, Brys et Van Zandweghe s'étaient qualifiés pour les JO de 2020, entre-temps reportés à 2021, et constituent l'une des chances de médaille belge dans la capitale japonaise. Dominique Basset était le premier coach fédéral depuis 2007 dont la rémunération était prise en charge par les deux ligues nationales d'aviron. Les différents intérims, assurés successivement par le Néerlandais Josy Verdonkschot, par l'Allemand Harald Jährling puis par un trio de coaches composé de la triple championne olympique néerlandaise Marit Van Eupen, du Finlandais Veikko Sinisalo et de Frans Claes, dépendaient tous uniquement de la ligue flamande. Ni la VRL ni son penchant francophone de la LFA n'ont encore communiqué au sujet de leur désormais ex-entraîneur fédéral. (Belga)