Seuls 430 fugitifs sur les 1.925 figurant sur la liste de la Fugitive Active Search Team (FAST) sont de nationalité belge, ressort-il d'une réponse de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) en réponse à une question parlementaire écrite de la députée Vlaams Belang Barbara Pas.La Fugitive Active Search Team (FAST) est le service de police spécialisé dans la recherche active et structurée des fugitifs. Il n'existe actuellement aucune liste générale et publique reprenant ces fugitifs. Cependant, le FAST peut publier certains avis sur le site "Europe's Most Wanted". Actuellement 1.925 dossiers sont ouverts, dont 11% concernent des personnes de nationalité belge. Outre les 430 fugitifs belges, 195 sont Néerlandais, 161 Marocains, 90 Albanais, 88 Français, 67 Roumains, 52 Algériens, 49 Russes, 41 Serbes, 39 Polonais et 38 Turcs. Aucun chiffre sur la durée moyenne des enquêtes n'est disponible. (Belga)