La majorité verviétoise, composée du PS, du MR et de Nouveau Verviers, a maintenu, dans la nuit de lundi à mardi, sa confiance en Muriel Targnion comme présidente du conseil d'administration d'Enodia, malgré les demandes pressantes de la régionale Ecolo Verviers pour que celle-ci démissionne de ce poste afin de se consacrer pleinement aux intérêts de sa Ville en tant que bourgmestre. Déjà sollicitée en décembre 2018 et il y a deux mois encore, cette démission a à nouveau été refusée. Cette fois par le conseil communal puisque les Verts en avaient appelé à un vote nominal sur la question. Sans surprise, la majorité a fait front derrière sa bourgmestre afin qu'elle conserve la présidence de l'intercommunale liégeoise. "Vous n'avez pas à vous mêler de mon agenda", a rétorqué Mme Targnion à Najib El Hajjaji, le conseiller Ecolo sollicitant cette démission. "Les dossiers avancent à la Ville et je gère Enodia sur le reste de mon temps libre." Cette réponse négative aurait dû amener le conseil communal à se prononcer sur le retrait du mandat mais cette prérogative n'est pas du ressort des conseillers lesquels proposent des noms à l'assemblée générale. Celle-ci est seule souveraine pour attribuer ou retirer un mandat à un administrateur. (Belga)