Le gouvernement mauritanien a décidé de fermer toutes les écoles pour une semaine au moins, après la confirmation du premier cas de coronavirus dans le pays, annonce un communiqué officiel publié samedi.Le premier cas confirmé est celui d'un Australien travaillant pour Tasiast Mauritanie, filiale d'un groupe canadien qui exploite une mine d'or de l'ouest du pays, a-t-on appris de source médicale. Il était arrivé en Mauritanie quatre jours auparavant. Une dizaine de personnes qui ont été en contact avec lui ont été placées en quarantaine, a-t-on appris de même source. Le gouvernement a annoncé dans un communiqué la "fermeture des écoles publiques et privées, y compris les universités et les instituts, pour une période d'une semaine qui peut faire l'objet d'une réévaluation". Il a également annoncé la réduction des passages aux frontières et le renforcement des contrôles. Il a aussi appelé la population à éviter les rassemblements. (Belga)