La moitié du conseil scientifique de la Caserne Dossin à Malines, soit 9 membres sur 18, a annoncé sa démission lundi lors du conseil d'administration de ce plus important lieu de mémoire pour la Shoah en Belgique, composé d'un mémorial, d'un musée sur l'Holocauste et les droits de l'homme, et d'un centre de documentation.La démission de neuf membres suit celle du directeur général Christophe Busch en novembre et le refus de la remise de prix de l'organisation Pax Christi à la caserne en décembre, alors que l'un des lauréats était perçu comme "ambigu à l'égard d'une partie de la communauté juive". (Belga)