La première chaîne de télévision touristique VisitBrussels TV lancée à Bruxelles-Capitale

Publié le à BRUXELLES 04/07 (BELGA)

Avec le soutien de Toerisme Vlanderen, VisitBrussels, l'office régional du tourisme bruxellois, et la Brussels Hotels Association, en partenariat avec la Ville et la Région, ont annoncé mercredi le lancement de VisitBrussels TV, la première chaîne de télévision de promotion touristique diffusée dans les chambres d'hôtel et les auberges de jeunesse. Le marché a été remporté par IDklic, la plus petite société ayant répondu à l'offre. Le coût s'élève à 250.000 euros, mais la chaîne vise à s'autofinancer à terme. Avec un contenu tant événementiel que culturel, VisitBrussels TV est la chaîne par défaut dans déjà plus de 6.500 chambres sur les 16.000 du parc hôtelier régional. La semaine prochaine, elle sera accessible pour 1.000 lits des auberges de jeunesse. Sa diffusion dans les musées est par ailleurs en discussion. Pour l'échevin bruxellois du tourisme Philippe Close (PS), il s'agit de l'aboutissement d'un projet né il y a quelques années. La Ville possédait déjà en effet un canal sur le câble mais au contenu alors peu dynamique. "Avec 6 millions de nuitées dans la région, dont 70% à Bruxelles-ville, le tourisme représente un gisement économiquement porteur. Cette initiative participe à atteindre notre objectif des 10 millions de nuitées d'ici 2020. Bruxelles est la seconde ville au monde pour les grands congrès, mais sa réputation était ennuyeuse. Nous continuons à dynamiser le tourisme de loisirs qui représente aujourd'hui 50% du tourisme au même titre que les voyages d'affaire", a ajouté l'échevin.

(MUA)

© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.