La prochaine édition de l'Ironman d'Hawaï, le rendez-vous par excellence de tous triathlètes de longue distance, initialement programmée le 10 octobre est officiellement reportée au 6 février 2021, a indiqué jeudi le site de l'organisation sur son compte Facebook.Dans la foulée, Andrew Messick, CEO de ce circuit de triathlon fort prisé de part le monde, a également confirmé le déplacement de l'officieux mondial de semi-distance - l'Ironman 70.3 - qui, comme la distance reine, n'aura pas lieu en 2020. "Dans le sillage des annulations de courses dans le monde et en observant les inombrables incertitudes liées aux retombées de la pandémie COVID-19, Ironman a officiellement annoncé aujourd'hui: les championnats du monde Ironman et les championnats du monde 70.3 n'auront pas lieu comme prévu cet automne", a annoncé le responsable de l'organisation commerciale. "La course aura lieu à Kona le 6 février 2021 et la suivante est programmée le 9 octobre 2021. Si vous connaissez l'histoire du triathlon, cela a un précédent. En 1982, il y a eu deux courses du Championnat du monde Ironman en février et en octobre, même si la qualification était beaucoup plus restreinte à l'époque", a-t-il ajouté. Les Mondiaux de 70.3, qui devaient se dérouler en Nouvelle-Zélande sur deux jours les 28 et 29 novembre 2020, n'ont pas encore été reprogrammés mais devraient se dérouler début 2021. L'Allemand Jan Frodeno avait emporté la dernière édition de l'Ironman d'Hawaï l'an dernier en 7h51:13, avec un nouveau record d'un parcours qui compte 3,8 km à la nage, 180 km en vélo et 42,195 km à pied. Frederik Van Lierde (en 2013) et Luc Van Lierde (en 1996 et 1999) sont les deux Belges au palmarès alors que Bart Aernouts est le dernier Belge a avoir figuré sur le podium, 2e en 2018 derrière l'Allemand Patrick Lange, double lauréat en 2017 et 2018. (Belga)