Comme attendu, la production du fabricant d'essuie-glaces Bosch Tirlemont est à l'arrêt vendredi, a confirmé le porte-parole de l'entreprise Peter De Troch. Après avoir annoncé son intention de supprimer 400 emplois jeudi, la direction a autorisé le personnel à cesser de travailler tout en gardant sa rémunération, et ce jusqu'à dimanche inclus, pour encaisser la nouvelle.Il y a actuellement 863 personnes employées par Bosch à Tirlemont. Cela signifie donc que le nombre de travailleurs dans l'entreprise sera réduit de près de la moitié. Bosch développe et fabrique à Tirlemont des balais et des bras d'essuie-glace, tant pour l'équipement d'origine que pour le marché des pièces de rechange. Selon la direction, la production des essuie-glaces n'y est plus rentable. D'après elle, il n'y a d'avenir que dans le département caoutchouc et dans l'utilisation de balais d'essuie-glace automatisés. Toutes les équipes ont désormais été informées et la production est à l'arrêt complet. Le travail devrait reprendre normalement lundi matin. Les consultations entre syndicats et direction doivent débuter mardi dans le cadre de la loi Renault. (Belga)