La province d'Anvers autorise de nouveau à pomper de l'eau dans plusieurs cours d'eau non navigables, a annoncé vendredi la gouverneure Cathy Berx. Les pluies des dernières semaines ont fait remonter le niveau au-dessus de la limite. L'interdiction reste de mise pour huit cours d'eau.La province avait émis une interdiction de pompage le 7 mai dernier en raison de la sécheresse persistante, d'abord pour un nombre limité de cours d'eau, puis sur la majorité du territoire de la province. Les pluies de ces dernières semaines ont cependant pu les réalimenter. Selon la gouverneure, lever partiellement l'interdiction permet aux secteurs qui dépendent des eaux de surface des bassins versants concernés de pomper à nouveau une quantité d'eau limitée. L'autorisation n'est que limitée, a souligné Cathy Berx, et un pompage excessif pourrait rapidement remettre les niveaux d'eau sous pression. De plus, les précipitations se répartissent de manière très hétérogène et le niveau de l'eau n'est pas monté partout de la même façon. Une interdiction de pompage semble donc encore nécessaire à certains endroits, comme les cours d'eau dont le niveau n'est toujours pas suffisant ou qui sont sensibles sur le plan écologique. (Belga)