"Des règles qui font mal, ce n'est pas normal! ": tel est le message de la campagne de sensibilisation à l'endométriose lancée lundi par la Province de Liège. Parfois méconnue ou mal diagnostiquée, cette maladie touche une femme âgée de 15 à 50 ans sur 10. L'endométriose est causée par une migration anormale de cellules de l'endomètre vers d'autres parties du bas-ventre, rappelle la Province de Liège dans son communiqué. "Dans ce nouvel environnement, celles-ci provoquent des lésions, des kystes et des nodules." Le symptôme le plus fréquent est une douleur insoutenable durant ou en dehors des règles. Mais elle peut aussi être asymptomatique. Si on ne guérit pas, il est possible d'atténuer ou supprimer les douleurs, pour permettre une vie quotidienne la plus normale possible. La Province estime que cette maladie est trop méconnue, alors que d'autres personnes sont aussi indirectement touchées, comme l'entourage. "C'est un mal qui concerne la société dans son ensemble." C'est pourquoi elle lance une campagne de sensibilisation, avec quatre témoignages qui seront postés un à un sur les réseaux sociaux de la Province. Le premier est disponible depuis lundi matin. Un site site Internet www.provincedeliege.be/endometriose est également en ligne et contient des informations utiles sur la maladie. Des affiches, flyers et badges en français et en allemand sont aussi prévus. (Belga)