Un tribunal d'Istanbul a acquitté vendredi la romancière turque Asli Erdogan à l'issue d'un procès controversé pour "activités terroristes" qui a suscité l'inquiétude de la communauté internationale. Le tribunal a acquitté la romancière des accusations de "tentative de porter atteinte à l'intégrité de l'Etat" et d'"appartenance à un groupe terroriste", et ordonné l'abandon des poursuites pour "propagande terroriste", selon une correspondante de l'AFP. Auteure de plusieurs romans traduits à l'étranger, Asli Erdogan était jugée pour avoir collaboré au journal prokurde Ozgür Gündem, fermé par décret en 2016. Les autorités turques accusaient Asli Erdogan d'avoir, en collaborant à Ozgür Gündem, aidé le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe armé qualifié de "terroriste" par Ankara. La romancière âgée de 52 ans, qui ne réside plus en Turquie mais en Allemagne, n'était pas présente à l'audience vendredi. (Belga)