Au total, 7,3 clients sur 10 se sont dits satisfaits des services de la Stib en 2020, a indiqué mercredi la Société des transports intercommunaux de Bruxelles lors d'une conférence de presse où elle a présenté son baromètre de satisfaction 2020. Au total, 81% des personnes interrogées ont donné à la Stib une note de 7/10 ou plus pour la satisfaction générale, soit 5 points de pourcentage supplémentaires par rapport à 2019, ont précisé le CEO, Brieuc de Meeûs, et le directeur marketing, Lionel Lammens."L'année 2020 a été une année exceptionnelle en raison de l'impact du coronavirus et cela a une influence inévitable sur les chiffres et la perception des voyageurs sur les services", a souligné le CEO de la Stib. En mars et avril le confinement a vu la fréquentation des transports publics diminuer fortement. La reprise s'est faite sentir dès la réouverture des écoles et des commerces non essentiels. Depuis l'été et malgré le reconfinement partiel décrété par les autorités fin octobre, la fréquentation des bus, tram et métro est restée stable. Elle se situe autour de 55% de la fréquentation d'avant la crise. La Stib affiche donc un score de 7,3/10 de satisfaction générale de la part de ses clients, en hausse par rapport à 2019 (7,1). "C'est un taux incroyable. Il y a quelques années, nous avons décroché une distinction, maintenant nous sommes en chemin vers la grande distinction. La progression est impressionnante et c'est le résultat de tous les collaborateurs de la Stib", a déclaré M. de Meeûs. Lionel Lammens a, en outre, souligné que la satisfaction des clients à travers les principaux indicateurs du baromètre - fréquence, confort, ponctualité, propreté, correspondances et temps de parcours - est en augmentation. En 2020, la plupart des voyageurs ont classé en tête des priorités la fréquence, qui passe ainsi devant le confort, première préoccupation citée l'an dernier. La ponctualité, les correspondances et les temps de parcours complètent le top 5. Parmi ces indicateurs, l'augmentation la plus marquante est celle enregistrée par la ponctualité des véhicules de surface. La satisfaction pour ce critère a augmenté de 0,4 point pour atteindre 6,9/10 (contre 6,5/10 en 2019). La diminution de la congestion automobile à Bruxelles en 2020 a eu un impact positif sur la fluidité du trafic des bus dans la ville. Cela montre également qu'un trafic plus fluide a un impact significatif sur la satisfaction des usagers des transports publics, estime la Stib. Mais ce qui frappe dans cette année 2020 touchée par la crise Covid-19, note la Stib, c'est l'importance que les voyageurs accordent à la propreté. Celle-ci est passée de la 10e à la 8e place dans la liste des priorités, avec une note qui passe de 6,2 à 6,5/10. Parmi les différents modes de transport, c'est pour le métro que l'augmentation de satisfaction est la plus frappante (7,5, contre 7,3 en 2019). Le tram et le bus ont une note respective de 7,2 et 6,7, également en hausse. Pour établir son baromètre de satisfaction, la Stib a compilé les données de 8.517 répondants en 2020, contre 10.261 en 2019, avec des profils sensiblement différents des autres années: moins de navetteurs domicile-travail, moins d'utilisateurs du métro, moins de jeunes mais plus de Bruxellois. La Stib entend par ailleurs poursuivre l'amélioration de ses services. En termes de confort et de capacité, 151 nouveaux bus seront encore livrés cette année, le nouveau tram TNG arrivera à Bruxelles cet automne et 11 rames de métro supplémentaires seront déployées sur le réseau cette année. En outre, des augmentations de fréquence sont prévues en surface pour les bus et les trams tandis que la fréquence sur les lignes de métro 2 et 6 passera de 3 à 2 minutes 30 en heure de pointe. Cela représente 4.000 places supplémentaires par heure. Comme prévu dans le plan bus, les deux nouvelles lignes 74 et 52 seront inaugurées en 2021 pour améliorer les liaisons entre Anderlecht, Uccle, Forest et le centre de Bruxelles, rappelle la Stib. Enfin, la Stib déposera cette année la demande de permis de bâtir pour la construction de la nouvelle ligne de tram reliant Neder-over-Heembeek au centre-ville. (Belga)