Après Gand et Anvers, l'entreprise danoise de voitures partagées électriques GreenMobility étend son activité à une troisième ville belge: Bruxelles, annonce-t-elle lundi dans un communiqué.Le service de covoiturage a, dans un premier temps, ouvert trois hotspots dans la capitale,dans les parkings souterrains Interparking Monnaie, Interparking Grand Place et Interparking 2 Portes. Le stationnement flexible dans les rues, ou freefloating, possible à Anvers et à Gand, n'est en revanche pas encore disponible à Bruxelles en raison de la pandémie de coronavirus. Aucune voiture supplémentaire n'a encore été mise en oeuvre dans le cadre du lancement à Bruxelles, souligne l'entreprise. Les utilisateurs d'Anvers et de Gand peuvent se rendre à la capitale avec leur voiture et l'y laisser. GreenMobility met toutefois dans chaque hotspot une ou plusieurs voitures à disposition des Bruxellois qui souhaitent se déplacer dans les autres villes, indique-t-elle. "Les gens sortent beaucoup moins actuellement en raison des mesures corona. Il nous a donc semblé plus intéressant de reporter le grand lancement de GreenMobility à Bruxelles à une date ultérieure dans l'année, lorsque la demande de solutions de mobilité sera plus importante", explique le directeur général Steve Van Avermaet. Le service annonce par ailleurs l'expansion de sa zone de Gand à d'autres communes avoisinantes et le lancement prochain de GreenMobility Business, dédié aux entreprises. (Belga)