Le coup d'envoi du Championnat du monde des voitures solaires sera donné dimanche dans la ville australienne de Darwin. Une équipe d'étudiants de la KU Leuven prendra place, cette fois encore, sur la ligne de départ. Leur BluePoint n'est pas seulement le véhicule solaire belge le plus léger, il est aussi le plus économe de l'histoire de la Solar Team noir-jaune-rouge, s'enthousiasment les étudiants. Cette nouvelle version, construite en deux ans, s'annonce dès lors plus efficace et plus rapide dans sa traversée du désert. "Cette année, l'équipe a pourvu la voiture solaire d'un mode 'éco', grâce auquel certains composants électroniques sont désactivés lorsque le véhicule s'immobilise", explique-t-on. Neuf points de contrôle parsèment la course, auxquels la voiture s'arrête pendant une demi-heure. "Durant ces 30 minutes, la consommation en veille de l'engin diminue de moitié grâce à cette innovation", poursuit l'équipe. L'énergie ainsi économisée devrait permettre aux étudiants de rejoindre 10 minutes plus tôt la ligne d'arrivée à Adélaïde. Le Bridgestone World Solar Challenge débutera dimanche à 09h00 (02h00 HB) et verra s'affronter, dans le désert australien, 46 équipes issues de 23 pays sur un parcours de 3.021 km. En 2017, l'équipe belge avait grimpé sur la troisième marche du podium. L'année passée, elle avait remporté la première place de la Carrera Solar Atacama, qui s'était déroulée au Chili. (Belga)