Le président du Conseil européen Charles Michel dénonce vendredi un "acte de violence lâche" à la suite de l'attaque à l'arme blanche qui a fait deux blessés à Paris, à proximité des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. "La terreur n'a pas de place sur le territoire européen", écrit-il sur Twitter. "Pleine solidarité avec le peuple français dans cette nouvelle épreuve." (Belga)