Solidaris estime que le circuit pour se faire vacciner contre la grippe devrait être simplifié pour permettre d'augmenter le taux de couverture des patients à risque, a déclaré la mutualité par communiqué vendredi. Selon elle, le pharmacien devrait pouvoir délivrer directement le vaccin sur la base d'une prescription électronique établie automatiquement par le médecin traitant. Alors que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fixé un taux de couverture de 75% pour les personnes de 65 ans et plus, l'un des principaux groupes à risque, Solidaris affirme que seuls 53% de ses affiliés de cette tranche d'âge ont reçu un vaccin contre la grippe lors de la dernière saison grippale. Le coût n'est pas en cause pour la mutualité socialiste. "Le vaccin coûte environ 13 euros dont plus de la moitié est remboursée par l'assurance maladie obligatoire et de nombreuses mutualités remboursent le solde dans leur assurance complémentaire", précise-t-elle. La mutualité demande que la procédure soit simplifiée afin d'augmenter le taux de couverture. "S'il est plus facile de se procurer un vaccin, plus de personnes se feront vacciner. On le voit dans les maisons de repos ou de soins où le taux de couverture atteint 82%", explique Jean-Pascal Labille, secrétaire général de Solidaris. La mutualité propose de continuer à sensibiliser la population, de centraliser toutes les données relatives à la vaccination contre la grippe et de simplifier le circuit médecin-pharmacie-médecin. "Le médecin traitant pourrait établir automatiquement une prescription électronique, dont le patient serait informé, et cela permettrait d'éviter un contact chez un médecin uniquement pour obtenir une prescription", conclut Jean-Pascal Labille. (Belga)