Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles a décidé jeudi de prolonger jusque fin décembre les autorisations des nombreuses extensions de terrasses du secteur horeca accordées dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Il s'est également prononcé en faveur d'un dédommagement pour les frais d'aménagement de ces mêmes terrasses, a indiqué l'échevin du Commerce Fabian Maingain (DéFI). Selon celui-ci, l'extension des terrasses a déjà obtenu un vrai succès. A ce jour, environ 600 demandes d'extensions ont été octroyées et d'autres demandes sont en cours d'examen. La Ville de Bruxelles a décidé d'autoriser la prolongation des extensions temporaires de terrasses jusqu'au 31 décembre prochain, sauf en cas de chantiers ou d'événements particuliers décidés. La mesure d'extensions temporaires des terrasses devait initialement prendre fin le 30 septembre. La Ville a également décidé l'octroi d'un dédommagement permettant de couvrir les frais inhérents à l'extension des terrasses sur les emplacements de stationnement lorsque des frais ont dû être supportés, dans le cadre du plan de relance économique de la Ville de Bruxelles. Le montant du dédommagement s'élève à un maximum de 2.000 euros par unité d'établissement pour les aménagements de terrasses et planchers. (Belga)