La Ville de Namur a lancé jeudi une campagne visant à proposer des semences à ses citoyens, a indiqué l'échevine de la Transition écologique, Charlotte Mouget. L'objectif est de les encourager à s'impliquer en tant que "consom'acteur et consom'actrice" dans la production maraîchère locale. Le premier volet de l'action a été intitulé "Semons pour demain". Il vise à transmettre l'envie de se lancer dans le jardinage via la mise à disposition de semences issues de l'agriculture biologique. Chaque saison, chaque citoyen pourra recevoir un sachet de semences. La demande doit être faite via le formulaire dédié sur le site internet de la Ville. Pour l'été, ce sont la roquette, la laitue et la mâche qui sont plébiscitées. Parallèlement, un programme de sensibilisation et de formation "Potager anti-crise" sera proposé à l'automne. Le second volet de la campagne se nomme "Du grain au lien". Concrètement, l'opération vise à cartographier sur le site internet de la commune les "boîtes" où sont mises à disposition par des citoyens des graines, mais aussi des fruits et des légumes offerts après récolte. Celles et ceux qui souhaitent rejoindre le réseau peuvent se manifester via un formulaire en ligne. "Il s'agit d'un projet pilote", a encore expliqué Charlotte Mouget. "Mais vu les quelque 90 demandes de semences que nous avons reçues en ce premier jour de campagne, tout semble réuni pour qu'il prenne de l'ampleur." (Belga)