L'Institut flamand de biotechnologie (VIB) de la VUB met à disposition son robot KingFisher pour aider à faire face à la crise actuelle du coronavirus, a indiqué lundi la VUB. L'appareil ultramoderne permet de tester rapidement de grandes quantités d'échantillons pour déceler la présence du virus SRAS-CoV2. Ainsi, 96 frottis différents prélevés dans le nez ou le pharynx de porteurs éventuels peuvent être traités simultanément en moins de trois heures, permettant 1.000 tests supplémentaires par jour. "Seule une dizaine de robots Kingfisher sont disponibles en Belgique", explique la VUB. "L'un de ces dispositifs est habituellement utilisé au sein du Laboratoire de biologie structurale relié à la VUB et au VIB. Cet appareil de pointe a été retiré la semaine dernière et mis à disposition pour augmenter la capacité de tests dans le cadre de la crise du coronavirus. Le robot a été transféré à l'UCB de Braine-l'Alleud où l'un des trois nouveaux centres de test centralisés a été mis en place." Avec cette initiative, le centre de recherche souhaite répondre positivement à l'appel du ministre Philippe De Backer de favoriser l'expertise et les infrastructures dans les universités et instituts de recherche belges afin d'accroître les capacités de tests du nouveau coronavirus. (Belga)