Le gouvernement wallon a décidé de modifier la législation relative à la pêche fluviale, à la gestion piscicole et aux structures liées au secteur afin d'actualiser et de clarifier les règles pour l'ensemble de la communauté halieutique.Concrètement, les définitions des techniques de pêches seront désormais précisées, des modifications seront apportées au calendrier des pêches, de nouveaux poissons seront interdits de pêche et de nouvelles règles seront fixées concernant les modalités des concours, les outils proscrits, les conditions de détention, du transport et de la vente des poissons... Deux nouveaux permis de pêche verront par ailleurs le jour: le permis 'C' (pour la pêche de nuit à la Carpe) et le permis 'L' (pour la pêche en barque dans le Lac de la Plate-Taille). "La pêche fait partie intégrante de tout un écosystème - on compte traditionnellement 65.000 pêcheurs annuels en Wallonie, chiffre passé à 80.000 avec la crise sanitaire - qui nécessite d'évoluer et de s'adapter en fonction de la qualité des cours d'eaux, des pratiques de pêche et de la population des poissons en Wallonie", a commenté le ministre wallon en charge de la Pêche, Willy Borsus. (Belga)