Le gouvernement wallon a adopté en deuxième lecture ce jeudi le projet d'arrêté établissant un régime d'aide aux communes en faveur du bien-être animal pour une durée de trois ans. L'administration leur adressera un courrier d'ici le 15 septembre pour détailler les modalités d'octroi de cette aide. Les communes auront alors jusqu'au 15 octobre pour faire leur demande. La première tranche d'aide portera sur les actions réalisées entre le 15 octobre 2020 et le 31 mars 2021. Grâce à ce soutien d'un montant maximum de 3.000 euros par communes, ces dernières pourront notamment étendre les opérations de stérilisation des chats aux chats domestiques détenus par des personnes en situation de précarité économique. Le projet d'arrêté encourage également la mise en place d'un système de concertation avec un référent en bien-être animal, celui-ci devant faire le lien entre les citoyens et citoyennes, les agents de police, l'autorité communale et l'administration régionale en charge du bien-être animal. Le texte prévoit enfin des aides aux communes pour des actions d'information, de communication ou de soutien à des événements pour aborder des thématiques comme la stérilisation des animaux, leur identification ou encore l'impact des feux d'artifice sur le bien-être animal. "Le budget annuel de 427.000 euros va permettre de soutenir les communes dans la durée. Ce montant représente par exemple plus du double des montants annuels liquidés en matière de stérilisation des chats ces dernières années", a commenté la ministre en charge du bien-être animal, Céline Tellier. (Belga)