Shepard Smith, la voix modérée sur Fox News, a décidé quitter la chaîne conservatrice américaine. Il y était actif depuis son lancement en 1996. Âgé de 55 ans, il était régulièrement la cible de tweets rageurs du président Donald Trump. Son départ renforce encore davantage l'image d'organe de propagande de la Maison Blanche acquise par la chaîne du magnat australien des médias Rupert Murdoch. S'il n'était pas le plus populaire sur Fox News, Shepard Smith y était d'une grande valeur, son point de vue modéré permettant d'équilibrer quelque peu la tonalité générale très à droite. Pour preuve, il y gagnait pas moins de 15 millions de dollars par an, une véritable fortune pour l'animateur d'un programme d'information quotidien d'une heure à la mi-journée. Déjà approché par CNN et MSNBC, Shepard Smith a été lassé par la rhétorique pro-Trump et sans nuance de ses collègues actifs en prime time Tucker Carlson et Sean Hannity. Le premier a ainsi récemment estimé à l'antenne que le "suprémacisme blanc n'était pas un réel problème en Amérique". L'animateur a cependant toujours été soutenu par son directeur exécutif, Roger Ailes, face aux véhémentes critiques des téléspectateurs les plus extrémistes de la chaîne. Son annonce, faite vendredi et sans avoir prévenu personne, a fortement touché ses collaborateurs et collègues d'autres programmes. (Belga)