Un huissier a mis fin, dans la nuit de lundi à mardi, au blocage de l'entrée de la brasserie AB InBev à Jupille (province de Liège) après que le tribunal de Liège rende une décision en ce sens, a indiqué la direction par communiqué. "Nous avons demandé ce jugement parce qu'un grand groupe d'employés qui voulait travailler a été empêché de le faire par les représentants d'un des syndicats. De plus, le blocage et les confrontations avec des employés désireux de travailler, ont créé des situations et des contacts dangereux qui violent nos lignes directrices internes et gouvernementales Covid-19", a-t-elle souligné. Le mouvement a débuté jeudi en fin de journée alors que l'on dénombrait neuf cas de coronavirus au sein du département logistique. Les résultats de 148 tests au Covid-19 réalisés sur un groupe de collègues potentiellement impliqués se sont révélés lundi tous négatifs. À ce jour, le nombre de cas positifs reste de dix. La FGTB, à l'initiative du mouvement de grève entamée jeudi dernier, estime que l'entreprise a tardé à réagir lorsque les premiers cas ont été détectés. La direction se dit néanmoins ouverte "à toute discussion sur les préoccupations des employés et de leurs représentants". Elle a demandé une réunion de conciliation avec les syndicats via les autorités fédérales. Celle-ci aura lieu mardi après-midi. (Belga)