Le gouvernement canadien a annoncé jeudi qu'il avait validé les modifications apportées à la conception du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis 21 mois à la suite de deux accidents ayant coûté la vie à 346 personnes."Les experts en sécurité aérienne de Transports Canada ont terminé leur examen indépendant des modifications apportées à la conception du Boeing 737 MAX, récemment certifié par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis, et ont maintenant validé ces modifications", a indiqué le ministère canadien des Transports, dans un communiqué. "Cette validation est une première étape importante dans l'éventuelle remise en service de l'aéronef dans l'espace aérien canadien", a-t-il indiqué. "Cependant, la remise en service est complexe", souligne-t-il. Le ministère prévoit de publier en janvier 2021 "une consigne de navigabilité canadienne qui stipulera les modifications de conception canadiennes qui doivent être apportées aux appareils canadiens". "En même temps, le ministère rendra obligatoires les exigences de formation pour le personnel navigant au moyen d'un arrêté d'urgence", précise-t-il. Le Canada avait été l'avant-dernier pays, quelques heures avant les Etats-Unis, à interdire de vol le Boeing 737 MAX après les accidents de Lion Air en octobre 2018 et d'Ethiopian Airlines en mars 2019. L'avion a été acheté par les compagnies canadiennes Air Canada, WestJet, et Sunwing. Les modifications au Canada "comprendront une procédure améliorée dans le poste de pilotage qui permettra au commandant de bord de désactiver un système d'avertissement sonore et intrusif" lorsque celui-ci "a été activé par erreur en raison d'une défaillance du système de détecteurs d'angle d'attaque", précise le ministère. Ce logiciel anti-décrochage appelé MCAS a été mis en cause dans les deux accidents. "Les restrictions de vol commercial pour l'exploitation du Boeing 737 MAX dans l'espace aérien canadien demeurent en vigueur et ne seront pas levées tant que le ministère ne sera pas pleinement convaincu que toutes ses préoccupations en matière de sécurité ont été prises en compte". La semaine dernière, la compagnie brésilienne Gol est devenue la première au monde à remettre en service le Boeing 737 MAX, lors d'un vol commercial sans encombre entre Sao Paulo et Porto Alegre. (Belga)