Le CD&V a décidé de confier ses postes ministériels au sein du gouvernement flamand à Hilde Crevits, ministre sortante, à l'actuel président de parti Wouter Beke, et à Benjamin Dalle. Après l'assemblée générale, le groupe parlementaire flamand du parti a également donné son aval à ce choix aux petites heures mercredi. Hilde Crevits reste vice ministre-présidente et sera compétente en matière d'Emploi, d'Economie, d'Economie sociale et d'Agriculture. Le président démissionnaire du CD&V, Wouter Beke, hérite du portefeuille du Bien-Être, et le nouveau venu, Benjamin Dalle, sera chargé de la politique bruxelloise, de la Jeunesse et des Médias. Pour intégrer l'échelon régional flamand, M. Beke doit démissionner du gouvernement fédéral en affaires courantes où il était chargé, depuis juin dernier, et jusqu'à ce jour de l'Emploi, de l'Economie et de la Consommation. Il sera remplacé dans cette fonction par un profil féminin. (Belga)