Le CD&V se tient prêt à réunir ses instances

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Tout comme l'Open Vld, le CD&V se tient prêt à réunir ses instances sur la question d'une éventuelle participation au gouvernement flamand. Une réunion était d'ailleurs prévue lundi passé mais à la surprise des démocrates chrétiens flamands, la N-VA ne s'est finalement pas prononcée sur ses futurs partenaires de coalition. "Les membres de notre bureau politique sont au courant qu'une réunion pourrait être organisée à très brève échéance", a expliqué mercredi un porte-parole du parti. A l'instar des libéraux, le CD&V attend lui aussi une fumée blanche en provenance d'Anvers. Au cours de sa réunion, le bureau du CD&V devra se prononcer sur les conditions auxquelles il accepterait de faire partie du prochain gouvernement flamand. Mais, contrairement à l'Open Vld, le parti n'entend pas coupler cette participation à une montée au Fédéral. "La priorité, c'est la Flandre. Si nous pouvons penser jouer un rôle, c'est là", a estimé à ce propos un membre du bureau. Selon ce dernier, la note présentée par Bart De Wever ne devrait pas être approuvée directement par le CD&V, "mais il y a matière à discuter", en tous cas pour ceux qui ne sont pas partis en vacances. "Beaucoup d'entre nous ont estimé qu'ils avaient attendu assez longtemps", a ainsi commenté, de l'étranger, un parlementaire CD&V. "Si nous montons dans le gouvernement, il y aura des groupes de travail sur des thèmes particuliers. Mais vu le nombre d'absents, il ne devrait pas se passer grand chose avant le 15 août", a-t-il ajouté. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.